Notes

hello friend
this is a page of studies, brief notes, linguistic exercices and things
please keep going
_______________

cher journal,
aujourd'hui est un jour d'été.
Dans mon entourage, il y a des basses et des sons graves.
La vie n'est pas pénible et supportable.
Le temps atténue des douleurs
Le fait d'agir peur faire changer les choses
On n'est pas toujours obligé de se tuer à la tâche
Agir sans se sacrifier, est important
_____

mercantile : Digne d'un commerçant avide, d'un profiteur.
avilir : Rendre vil, méprisable.
austère : Qui se montre sévère pour soi, respect rigoureux des principes
vivace : difficile de détruire

_____

Pour toute amitié qui le mérite ...


Pensez-vous que je suis une machine dépourvue de sentiments ?
Croyez-vous que c'est parce que je suis pauvre, banale, invisible et humble que je suis dénué d'âme et de coeur ?
J'ai autant d'âme que vous et tout autant de coeur

Vous comprenez que c'est mon âme qui s'adresse à vous
Comme si nous étions mort et que nous nous retrouvons tous les deux face à Dieu
Égaux, ce que nous sommes

Je suis un être humain libre doté d'une volonté propre à laquelle j'impose mon désir de vous quitter 

(Jane Eyre 2011)
_____

Wanting for "me happily ever after", I lowered my defenses
Forgetting the first lesson I was taught :
That I was brought to this world to be abandoned
That I am irrevocably alone

(Mary Shelley, 2018)

Unconventional approaches of living

There are witches in the wind.

I have an idea. We are each one of us , to write a story. 
A ghost story.
It's a competition of course. 
Whoever writes the finest story shall win.

_

It was a dreary night of November
That I beheld of accomplishement of my toils
Remember that I am thy creature
I ought to be thy Adam but I am rather the fallen angel
whom thou drivest from joy for no misdeed
everwhere I see bliss
from which
I alone am irrevocably excluded
I was benevolent and good
Misery made me a fiend
Make me happy
And I shall again be virtuous
But soon he cried " I shall die " and what i now feel be no longer felt
Soon
these burning miseries will be extinct
I shall ascend my funerals pyre triumpantly 
and exult in the agony of tortured flames
My spirit will sleep in peace or if it thinks
it will not truly think thus
Farewell.
__

We have created monsters, Mary.
But let's not let them devour us

__

Au fait, félicitations.
Ce que vous avez fait est très important.
Vous avez inventé un style nouveau.
Toutes ces filles entre l'enfance et la maturité, vous leur avez donné une voie.
Inutile ,,,
Vous rencontrer m'a suffit.

Une véritable
Gentle Man.

"ça m'est égal."

N'est-ce pas ?

J'en ai parcouru du chemin.

Je n'en doute pas une seconde.

Et toi alors ?
Est-ce que tu es heureux ?

" Des femmes,
Des couteaux...

Une vraie tragédie grecque."

Je t'aime c'est tout.
- Merci.
Ce n'est pas la réponse habituelle qu'on attend mais...
Je m'en contenterai.

Votre sourire équivoque,
votre intelligence solaire,
vos jubilations capricieuses,
et mêmes vos colères brêves mais violentes.

"Ce silence c'est terrifiant, non ?
Moi j'en raffole."

Je suis un peu préoccupé.

Tu fais du mal
Et tu crois qu'en proclamant que tu es un homme
et que tous les hommes le font, ça te disculpe ?
Ce que tu as fait n'est pas odieux, mais stupide

Ma propre enfance,
Mes opinions

Au fond je savais
et toi aussi tu savais

Si bien qu'à chaque désespoir
Je n'attends plus ma fin
Mais le petit miracle banal
Qui renoue, étincelant, le collier de mes jours  

(Colette, 2018)

__

Mathilde de Morny, 
dite « Missy », « Yssim », « Oncle Max », « Max » ou encore « Monsieur le Marquis »
Paris de la Belle Époque

__

La société mondaine, ou le monde, est en France le milieu social constitué des personnes appartenant aux classes aisées de la société qui partagent un même art de vivre et un certain nombre de valeurs traditionnelles ou conservatrices, et pour lesquelles l'observation d'un certain nombre d'usages est un élément de reconnaissance.
Société mondaine désignait sous l'Ancien Régime la société laïque par opposition à la société ecclésiastique (ministres ordonnés, religieux et religieuses)

__

Le journal de Francis Abernathy

__

Survivors stray, walking in strange form. 
The fields burn and the sky turns black. 
Ashes stain my hands, I want my sins erased. 
Pale bodies line the floor on the night of this ritual. 
Lured by lust, poisoned by fear. Tortured and beaten. 
Fog layers the ground as darkness shows its face. 
Walk this mile of agony and you will find God at the ends of the earth. 
Can you hear me now, in these dreams of sacrifice ? 
Can you feel me now, in these dreams of sacrifice ?

__

Notre beau clignotant
우리의 아름답게 점멸하던

Les créatures perdent leur lumière
창조물들은 그 빛을 잃고

la vie tourne à la mort
삶이 죽음으로 변해가는

Nous sommes dans ce temps lent
그 느린 시간 속에 우린 있어

séparé des sens
감각들로부터 분리되어

perdre lentement
서서히 잃어가며

Ça fait mal autant que la vitesse
그 속도만큼 고통스러워

ton portrait gravé en moi
내 안에 새긴 너의 초상화

je le peins en noir
나는 검게 덧칠해
Sans toi ce monde n'est plus
너 없이 이 세상은 더 이상

n'existera pas
존재하지 않게 되겠지

Jour et nuit, soupirs et joies
낮과 밤도 탄식과 기쁨도

tout devient vide de sens
모든 것이 의미 없게 되어

sera vide
텅 비게 되겠지

Ce monde perdra sa valeur
이 세상은 가치를 잃어버리고 말겠지

La lutte pour trouver le sens de l'existence
존재할 의미를 찾는 몸부림도

cette beauté aussi
그 아름다움도

tout devient vide de sens
모든 것이 의미 없게 되어

sera vide
텅 비게 되겠지
Notre beau clignotant
우리의 아름답게 점멸하던

Les créatures perdent leur lumière
창조물들은 그 빛을 잃고

la vie tourne à la mort
삶이 죽음으로 변해가는

dans ce temps lent
그 느린 시간 속에

nous sommes
우린 있어
Sans toi ce monde n'est plus
너 없이 이 세상은 더 이상

n'existera pas
존재하지 않게 되겠지

Jour et nuit, soupirs et joies
낮과 밤도 탄식과 기쁨도

tout devient vide de sens
모든 것이 의미 없게 되어

sera vide
텅 비게 되겠지

Ce monde perdra sa valeur
이 세상은 가치를 잃어버리고 말겠지

La lutte pour trouver le sens de l'existence
존재할 의미를 찾는 몸부림도

cette beauté aussi
그 아름다움도

tout devient vide de sens
모든 것이 의미 없게 되어

sera vide
텅 비게 되겠지
nuits blanches
잠들 수 없는 밤들이

répété un nombre incalculable de fois
셀 수 없이 반복된다

Je me tue et fais lever le soleil
나는 나를 죽여 해가 떠오르게 해

un monde parfait sans moi
내가 없는 완벽한 세상

Sans amour ni compréhension
사랑할 것도 깨달을 것도 없이

notre fin
우리의 종말이

dormir entre les trous
간격 사이에 잠자고 있어
nous ne sommes pas ici
우린 여기에 없어

nous ne sommes pas ici
우린 여기에 없어

Rien n'est mauvais
아무것도 잘못되지 않았어

Rien n'est mauvais
아무것도 잘못되지 않았어

__
Cher ami,

Je ne sais pas si j'aurai le temps d'écrire d'autres lettres
Car je serai sûrement trop occupé à vivre la vie

Alors si cette lettre est ma dernière
Je tiens a te dire que j'étais plutôt mal en point au début de cette année
Mais que tu m'as aidé à m'en sortir,
Tu m'as aidé à me sentir moins seul

Nos histoires vieilliront avec nous
À notre tour nous serons fier de notre jeunesse
Pour l'instant ce ne sont pas encore des souvenirs :
C'est ce qu'on vit

Tout s'éclaire
A l'instant, tu sais que ton histoire n'est pas une histoire ratée
Tu es vivant

Il y a ceux que tu aimes le plus au monde
Et à ce moment très précis
On est tous en harmonie

- Charlie

__

L'espoir et le résultat sont deux choses différentes
L'un ne garanti en rien que l'on atteigne l'autre

Quand la peur me vient que je pourrai cesser d'être
Avant que ma plume ne ternisse 
Quand je vois sur la face étoilée de la nuit
D'immenses étincelles
Me fond sentir léger
Jusqu'à me tomber dans les abysses du sommeil

C'est un esprit brillant.
Je ne suis pas sûr qui m'apprécie.

Cessez ou disparaissez.
Vous êtes ignoble.

Je m'incline devant votre ambition ;

Il incarne sans cesse d'autre corps.

Si une chose est sacrée, ce sont les élans du coeur vous devriez le savoir

Croyez-moi ou non, ce n'est pas de l'orgueil.

Pardonnez-moi

Je veux rire et parler de thé, de robes dans des salons 
Afin de trouver ma joie de vivre et mon humour

Le commun des mortels

Muse

Je suis stupéfait.

Votre écriture est la plus belle chose que je connaisse.

Mon coeur a mal
Comme si j'avais bu une gorgée de trop
D'acide ou de poison.
Dans l'obscurité, j'écoute
Sombrant dans mes pensées
Et méditations afin d'oublier, de
Cessez d'être
Alors que les esprits flânent
Et les spectres se délectent
Dans l'ombre

Me confesserez-vous vos sentiments ?

Il me faut des mots plus éclatants

Que votre lettre m'enivre comme l'odeur de votre parfum

Loin, très loin
C'est vers toi que je fuis
Où palit de désespoir
la jeunesse de ma vie

Dans l'encens
Infuse
La saveurs que la saison distribue
Sous les cerisiers mourrants

Tu n'es pas né pour la mort
Oiseau immortel
La voix que j'entends
Le même chant qui siffle 
sous la porte
Des courants d'air fuyants
Des spectres solitaires
Qui se pavanent dans les couloirs froids
Entre les murs blancs vers ta chambre
Une larme s'échappe au pied du chevet
La petite bougie qui te tient compagnie
Brûle et respire le même air que toi
Asphyxie de l'âme
Une goutte d'encre tâche les draps
Quels sont les maux qui te tourmentent 
Cette nuit
Accablé par les lettres
Par tes mains tremblantes
Tu pleures
Je pleure
Si loin sont les souvenirs
Dont nous avons écrits pour le futur
Des histoires qui fânent
Comme les fleurs pendues
Au senteur éphemères
Me confesseras-tu tes craintes du soir
Ici les fleurs pleurent
Et souffrent en silence
La tête coupée
Aussi impitoyable que tu es
Lorsque ton regard croise le mien
Un souffle au coeur
Le silence m'est léger
Solitaire comme les étoiles
Tu m'abandonneras à mon propre sort
Après avoir pris tout mon sang
Il faut à l'amour un peu d'absence
Jusqu'à la mort
Je t'attendrai.


Suis-je éveillé ?
Ou endormi ?




___

Aujourd'hui, j'ai rendu un service à ma maman ;
j'ai été porté un pot de miel à une de ses amies
Et je suis tombé sur une pile immense de livres dans la rue.
À mon plus grand bonheur, j'en ai récupéré quelques-uns. 
Lire me permet de m'instruire en me déconnectant de la réalité,
En m'éloignant de mes pensées et de l'existence
Tout en étant conscient du monde qui nous entoure
Lire est un refuge.

___